Nouvelles impulsions pour la mobilité de demain

Un camion fonctionnant à l'hydrogène sur une route de montagne

Nouvelles impulsions pour la mobilité de demain

Zurich promeut le passage aux véhicules électriques. Mais elle est aussi convaincue qu’il ne faut pas se concentrer sur une seule technique de motorisation. C’est pourquoi elle soutient le projet d’H2 Energy, qui vise à promouvoir le système à hydrogène vert.
À notre époque marquée par un changement climatique de grande ampleur, il est plus qu’urgent de prendre les mesures nécessaires pour limiter le réchauffement de la planète. Zurich souhaite non seulement minimiser les impacts négatifs de son activité sur l’environnement et contribuer à la réduction des émissions de CO₂, mais aussi soutenir des projets pionniers pour le monde de demain. Parmi eux, on peut citer l’engagement de Zurich auprès d’H2 Energy.  

Cette entreprise zurichoise s’est fixé pour objectifs de mettre en circulation 1’600 camions fonctionnant à l’hydrogène en Suisse d’ici 2025 et de développer un réseau national de stations-service adaptées, en collaboration avec les acteurs économiques.  

Zurich Suisse soutient ce projet non seulement en tant que partenaire d’assurance, mais également pour sa philosophie. «Nous avons tout intérêt à ne pas nous concentrer sur une seule technique de motorisation et à nous ouvrir à la création d’alternatives. C’est la seule façon de réussir la transition énergétique», explique Juan Beer, CEO de Zurich Suisse.  
Ces camions doivent fonctionner uniquement à l’hydrogène vert. On appelle «hydrogène vert» l’hydrogène produit à partir d’énergie renouvelable.  

L’hydrogène est une technologie au potentiel immense. Il est non seulement facile à stocker, mais aussi à transporter. Avec l’hydrogène vert, nous pouvons consommer l’énergie sans nous soucier du lieu de production de l’électricité – au contraire de la batterie, qu’il faut recharger en parallèle à cette production –, mais aussi quand bon nous semble car l’hydrogène est facile à stocker. Il offre de nouvelles opportunités pour la mobilité du futur.

Nous avons tout intérêt à ne pas nous concentrer sur une seule technique de motorisation et à nous ouvrir à la création d’alternatives.


Juan Beer, CEO de Zurich Suisse