Zurich Care Management: un soutien dans une situation exceptionnelle

peintre au chevalet

Zurich Care Management: un soutien dans une situation exceptionnelle

Être obligé de s’enfermer entre ses quatre murs est une épreuve pour beaucoup de gens. C’est pourquoi, les experts du Care Management de Zurich apportent leur soutien par visioconférence, téléphone ou e-mail.
Normalement, le Care Management de Zurich accompagne les collaborateurs des clients entreprises lorsqu’ils retournent au travail après un accident ou une grave maladie. Dans la situation exceptionnelle actuelle, le soutien préventif dans le sens d’un Care Management gagne en importance. Les experts apportent leur soutien par visio­conférence, téléphone ou e-mail. Les raisons pour lesquelles quelqu’un recherche le dialogue sont aussi variées que les situations de vie actuelles.

Responsables de PME: trouver des perspectives

De nombreux responsables de PME ont actuellement de grandes craintes quant à leur pérennité, soit parce qu’ils ont dû fermer leur entreprise, soit parce qu’ils n’ont pas de clients. Cette menace est réelle et pèse sur le psychisme. Souvent, ces inquiétudes rejaillissent sur toute la famille, car un trop grand nombre de facteurs de stress surgissent en même temps. 

Cinq conseils aux responsables de PME

  • Recherchez les aides dont vous pouvez bénéficier de la part de l’État, de votre association professionnelle ou de votre banque. N’hésitez pas à profiter de toutes les aides mises à votre disposition, qu’elles soient financières, mais aussi d’ordre psycho­logique ou pratique.
  • Mettez-vous en contact avec d’autres entreprises se trouvant dans une situation équivalente, échangez avec elles et développez des idées ensemble, comme des services de livraison, des services en ligne ou le paiement via une application.
  • Gardez le contact avec vos collabo­rateurs qui, eux aussi, sont éprouvés par la situation actuelle. Essayez de vous aider mutuellement et de trouver des solutions communes. 
  • Utilisez cette pause forcée pour régler tout ce dont vous n’aviez pas le temps de vous occuper auparavant, comme la comptabilité, votre site Internet ou votre plani­fication marketing. Ceci vous permettra d’être à jour lorsque vous pourrez reprendre votre activité. En effet, cette situation exceptionnelle devrait bientôt se terminer.
  • En même temps, ce repos forcé peut être l’occasion de ralentir votre rythme, de revenir au calme et de consacrer plus de temps à votre famille et à votre partenaire. Vos relations avec les autres peuvent gagner en qualité. 

Célibataires: restez en contact avec le monde extérieur

Pour les célibataires, il est particulièrement difficile, en ce moment, de rester seul avec ses craintes ou de se sentir complètement isolé. Une personne vient peut-être d’emménager dans son appartement et n’ose même plus rendre visite à ses parents. Une autre sortait peut-être souvent avec ses amis et a le vague à l’âme. La situation est tendue, même pendant les courses, car il faut garder partout une distanciation sociale, ce qui renforce l’impression d’isolement.

Cinq conseils aux célibataires:

  • Gardez le contact avec les autres: discutez avec votre voisin de balcon à balcon, téléphonez régulièrement à vos amis ou rejoignez des forums sur Internet. 
  • Offrez votre aide aux personnes de votre entourage: vous pourriez peut-être décharger de certaines tâches un(e) collègue de votre équipe qui a des enfants? Apprendre l’anglais sur Facetime avec votre filleul? Proposer à votre voisin, qui s’occupe de son conjoint malade, de l’aider dans son jardin? 
  • Cette nouvelle situation dégage du temps libre, notamment pour les célibataires. Profitez de ce temps à votre disposition pour reprendre un loisir que vous aviez négligé, apprendre quelque chose de nouveau ou changer la déco de votre appartement.
  • Dans votre vie, le bouton «pause» vient d’être actionné. C’est aussi l’occasion de vous poser des questions: qu’estce qui est vraiment important pour moi? De quoi ai-je envie dans la vie? Que puis-je faire pour réaliser mes rêves?
  • Ne perdez pas de vue que nous nous trouvons actuellement dans une situation exceptionnelle qui, selon toutes prévisions, devrait être maîtrisée d’ici relativement peu de temps. Cependant, n’hésitez pas à demander de l’aide si la charge devient trop lourde.
 

Parents qui travaillent: évitez le surmenage

Les parents qui travaillent peuvent rapidement arriver à leurs limites lorsqu’ils ont épuisé toutes les possibilités de garde des enfants. C’est le cas notamment pour les personnes élevant seules leurs enfants ou celles dont le partenaire travaille dans le domaine médical. Des conflits peuvent également éclater lorsque les deux parents se retrouvent ensemble 24h/24 chez eux. À cela s’ajoute le stress d’être obligé de faire l’école à la maison et d’endosser le rôle d’enseignant.

Cinq conseils aux parents qui travaillent

  • Discutez avec votre employeur des possibilités d’équilibrer vie professionnelle et vie familiale. Les collaborateurs qui doivent provisoirement réduire leur temps de travail pour garder leurs enfants peuvent demander une allocation pour perte de gain à la caisse de compensation
  • En ce moment, il est très difficile d’être parfait sur tous les fronts : Vos cheveux ont repoussé? La douche est pleine de calcaire? Le linge à repasser s’entasse dans la chambre à coucher? Ne soyez pas si maniaque et gardez vos forces pour ce qui est vraiment important.
  • Proposez à vos enfants un rythme (le plus transparent possible) pour la journée. Lorsque tout se passe bien, récompensezles en leur préparant, par exemple, leur repas préféré ou en les laissant regarder un film après avoir fait leurs devoirs. Vous devez travailler le matin et vos enfants ne parviennent pas à se motiver seuls? Peutêtre vaut-il mieux reporter les activités en commun l’après-midi ou en début de soirée?
  • Pour éviter que des conflits violents éclatent dans les situations de surmenage, il est important d’évacuer sa colère autrement: aller dans la salle de bains et crier, par exemple. Courir pendant dix minutes, écouter de la musique à fond dans son casque. Le principal est d’aller mieux après
  • Malgré le stress, essayez quand même d’apprécier les bons moments en famille. Pour les frères et les sœurs, cette contrainte de rester à la maison peut être une chance. Et surtout, n’oubliez pas de vous aménager des moments pour vous, même s’il ne s’agit que d’un bain chaud le soir.

Personnes sujettes aux angoisses: ne vous laissez pas submerger par les inquiétudes

Les personnes sensibles ont beaucoup de mal à supporter les articles et les reportages permanents sur le coronavirus. Nombreuses sont celles à s’inquiéter de tomber malade ou de contaminer des personnes vulnérables. Les angoisses profondément ancrées ou tout autre trouble psychique peuvent également ressortir dans cette situation exceptionnelle. 

Cinq conseils aux personnes angoissées

  • La situation actuelle est effectivement stressante et il est normal qu’elle suscite des inquiétudes. Mais, il est important de ne pas se laisser envahir par ces peurs. Le fait que vos pensées ne tournent plus qu’autour du coronavirus ou vous empêchent de dormir est un signal d’alarme. Recherchez absolument un soutien dans votre famille, auprès de vos amis, de centres de conseil, ou même, consultez un psychologue. 
  • Les gens qui sortent à l’extérieur doivent garder leurs distances sur le plan physique, mais aussi émotionnel. Cet homme, qui change de rayon en vous voyant au supermarché, ne vous vise pas personnellement: il a sans doute les mêmes préoccupations que vous. Peut-être pourriez-vous même désamorcer la situation en lui souriant.
  • Ne vous isolez pas complètement, mais restez en contact avec les autres. C’est possible, même en gardant ses distances. Faites également suffisamment d’exercice. Une activité physique renforce vos défenses, mais combat également le stress et redonne le moral.
  • Soyez conscients du fait que vous pouvez réduire votre risque de contamination en adoptant les mesures de sécurité recommandées par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). La Suisse possède l’un des plus hauts niveaux de vie au monde et dispose d’un excellent système de santé. 
  • Faites-vous du bien en écoutant une belle musique, en mangeant du chocolat, en regardant un film comique ou en vous asseyant au soleil sur votre balcon. Vous pouvez passer de bons moments, même pendant la crise du coronavirus.

Plus d’articles

extincteurs

PME: comment protéger les bâtiments vides?

En raison du confinement, de nombreux bâtiments sont actuellement vides. Grâce à ces mesures simples et efficaces, les PME peuvent éviter les dommages dans leurs locaux peu utilisés.
cyber hacker

Protection contre les cyberattaques

Les hackers utilisent le coronavirus pour procéder à des cyberattaques renforcées – ces dangers guettent les PME, qui peuvent toutefois s’en prémunir.