Les voitures ne sont pas non plus à l’abri du piratage informatique

Les voitures ne sont pas non plus à l’abri du piratage informatique

La plupart des gens savent que de nombreux dangers les guettent sur Internet: une attaque informatique sur le réseau de leur entreprise ou leur ordinateur privé est possible à tout moment. Mais presque personne ne sait que les voitures sont également dans le collimateur des hackers. Plus elles disposent de fonctions électroniques, plus elles sont connectées à des réseaux et plus le risque d’une attaque est grand.

Cauchemar ou réalité? 

  1. Lorsque la voiture fait grève

    Aujourd'hui, il faut vraiment que je me dépêche, car j’ai un entretien d’embauche. J’allume mon moteur pour partir, mais rien ne se passe. Au lieu de cela, un message s’affiche sur l’écran de mon cockpit. En le lisant, j’ai le cœur qui s’affole: «Vous voulez que votre voiture redémarre? Alors, il va falloir payer ...»
  2. Des voix sortent de mon GPS

    Sur la route pour me rendre à mon travail, je suis à nouveau dans les embouteillages. Soudain, mon système de navigation s’allume, mais, la voix si amicale d’habitude ne m’indique pas de déviations. Au contraire elle m’informe que mon véhicule a été piraté et qu’il va s’arrêter.
  3. Ma voiture devient folle

    Sur l’autoroute, la voie est libre pour une fois. Je roule à 100 km/h lorsque soudain, les feux de détresse s’allument et toutes les vitres s’abaissent. Très énervé, je me dirige vers la bande d’arrêt d’urgence et je peste: est-ce que ma voiture est devenue folle? C’est à ce moment-là qu’un message s’affiche sur mon système de navigation: «YOU HAVE BEEN HACKED!»

Ces histoires ne font plus partie de l’univers des films de James Bond ou des romans de science-fiction, mais ce sont des scénarios déjà techniquement possibles et tout à fait envisageables.

Les voitures, ces ordinateurs roulants

Fini te temps où avec un peu d’expérience technique et une bonne clé à molette, on pouvait pratiquement tout réparer sur une voiture. De nos jours, les véhicules à moteur sont des ordinateurs roulants, de nombreuses fonctions étant commandées par voie électronique. De plus, ils sont généralement reliés à un réseau, ce que nous oublions souvent au quotidien. Qui pense au fait que les informations sur les embouteillages que le GPS reçoit en temps réel proviennent effectivement de quelque part, que le kit main-libres ne fonctionne que car le logiciel de la voiture est relié au téléphone mobile par le bluetooth, ou que le système d’appel d’urgence eCall peut à tout moment géolocaliser le véhicule?

La connexion à un réseau rend vulnérable

Cette interconnexion rend les véhicules vulnérables. En effet, plus ils sont assistés par ordinateur et reliés à des réseaux, plus les hackers ont la possibilité de les attaquer. Ils peuvent avoir envie de voler les voitures en manipulant le système d’accès. Il est également envisageable qu’ils puissent paralyser le logiciel de la voiture et demander une rançon. «Ce système devient vraiment intéressant lorsque les cybercriminels en profitent pour bloquer des données privées importantes du propriétaire de la voiture», commente Patrick Brielmayer, expert en sécurité informatique et ancien hacker.

Un jeu du chat et de la souris

Récemment, des experts en sécurité ont découvert des vulnérabilités dans le système informatique d’une célèbre marque de voiture et ont réussi à accéder aux véhicules. «J’ai la conviction que les demandes de rançons ne sont plus qu’une question de temps», déclare Philip Herger, responsable de la gestion des véhicules automobiles chez Zurich Suisse. «Certes, les constructeurs font évoluer leurs équipements en permanence, mais les hackers finissent toujours par trouver les failles, exactement comme pour les ordinateurs et les téléphones mobiles. Chez Zurich, nous voudrions anticiper ces problèmes et protéger au mieux nos clients contre les conséquences de ces risques.» 

Zurich vous aide lorsque des cybercriminels s’attaquent à votre véhicule

Au volant de ma voiture, c’est moi qui décide quand je pars, quand j’accélère et où je vais.

Mais que se passerait-il si soudain quelqu’un d’autre en prenait le contrôle?
Un éventuel vol par piratage informatique est déjà couvert dans la casco partielle de l’assurance de véhicules à moteur. Par ailleurs Zurich a lancé le nouveau module supplémentaire de la cyberattaque avec l’assurance auto. 

Elle prend les coûts en charge lorsque

  • une attaque informatique endommage ou détruit le logiciel de votre voiture
  • votre véhicule devient inutilisable ou est limité dans ses fonctions suite à un piratage
  • le logiciel ou l’appareil de commande de votre voiture doivent être restaurés

Cyberattaques: Cela peut toucher n’importe qui

Le cambriolage de banques, c'était hier. Pour se procurer beaucoup d’argent, plus besoin de burin, de pistolet ou de voiture pour prendre la fuite. Il suffit d’une bonne connexion Internet, d’une certaine intelligence et de beaucoup d’énergie criminelle. Les hackers sont partout.

Interview avec un expert: «La sécurité automobile»

René Früh, responsable des experts automobiles de Zurich, en interview. Il explique pourquoi la conduite automobile est devenue bien plus sûre et parle des risques qui subsistent.

Les animaux en voiture

Conseils et astuces importants pour que vous et votre animal voyagiez de manière détendue.