Vivre au jour le jour ou penser aussi à la prévoyance pour demain?

Vivre au jour le jour ou penser aussi à la prévoyance pour demain?

Le pion rouge, le bleu ou le vert? Un chat ou plutôt un chien? Un café ou un thé? Nous sommes constamment confrontés à des décisions dérisoires ou importantes. La suivante est fondamentale: «Ai-je l'intention de vivre au jour le jour ou devrais-je déjà mettre de l'argent de côté pour le futur?»

Dans le monde entier, les gens ont peur de ne pas disposer de suffisamment d'argent quand ils seront à la retraite. C'est ce que révèle une étude actuelle de Zurich Insurance Group. Pour 44 pour cent des 18'000 personnes interrogées dans 16 pays différents, garder un niveau de vie approprié après le départ à la retraite est le souci financier par excellence. La peur de ne pas pouvoir régler les factures mensuelles occupe la seconde place avec un résultat de 27 pour cent, donc nettement inférieur. Le départ à la retraite est perçu comme la préoccupation principale dans 14 des 16 pays concernés. C'est en Allemagne et au Japon que les personnes interrogées sont le plus inquiètes quant aux rentes et cette préoccupation est mentionnée plus souvent que tous les autres soucis réunis.

L'argent issu des premier et deuxième piliers suffira-t-il à la retraite?

En Suisse aussi, la prévoyance vieillesse est un thème important. Face à une espérance de vie croissante et à des taux d'intérêt historiquement bas, de nombreuses personnes se posent la question suivante: «Est-ce que je percevrai suffisamment d'argent des premier et deuxième piliers, c'est-à-dire de l'AVS et de la LPP, pour disposer d'options suffisantes également à la retraite?» Les spécialistes en prévoyance savent bien en effet que la plupart des actifs en Suisse ne peuvent compter percevoir des premier et deuxième piliers que 50-60 pour cent de leurs revenus actuels, ce qui montre l'importance d'une prévoyance privée. Plus tôt nous nous en occupons, mieux nous pouvons faire fructifier notre argent afin de profiter d'un revenu supplémentaire intéressant après le départ à la retraite.

Mais nous voilà confrontés à la décision suivante: est-ce que je désire seulement faire des économies ou couvrir également les risques de la vie? Une assurance-épargne permet de combiner tous les besoins possibles.

Atteindre les propres objectifs d'épargne en toute sécurité

Une assurance-épargne, comme par exemple la Prévoyance Premium de Zurich, peut être la solution idéale pour tous ceux qui veulent atteindre leurs objectifs d'épargne pour la retraite en toute sécurité. Avec la Prévoyance Premium, vous économisez de l'argent pour votre retraite de manière régulière et flexible dans le cadre du pilier 3a et 3b. En cas d'incapacité de gain, Zurich continue de payer la prime dont il a été convenu pour vous. Vous profitez d'un versement garanti ainsi que d'opportunités de rendement sur le marché des actions. Et, si vous le désirez, vous pouvez également protéger vos proches en intégrant une rente d'incapacité de gain ou une couverture en cas de décès.

Plus d'articles

Mariage ou concubinage: qui est avantagé?

Dès que deux personnes partagent leur table et leur lit, ils vivent en concubinage. Toutefois, un couple de concubins ne profite pas de la même protection légale qu’un couple marié. Nous vous expliquons pourquoi.

5 bonnes raisons de souscrire une assurance risque-décès

Un décès est un bouleversement. Soudain, le père, la sœur ou l'époux disparaît et rien n'est plus comme avant.

Profiter davantage de la vie grâce à une prévoyance intelligente

Vous profitez de la vie et aimeriez le faire à l’avenir également? Voici quelques conseils pour épargner de manière optimale une partie du salaire.