Vélos électriques – un danger sous-estimé

Vélos électriques – un danger sous-estimé

Heureux qui possède un vélo électrique: il est mobile, flexible, se déplace en plein air sans avoir à se soucier des difficultés du vélo traditionnel, notamment s’il doit parcourir de longues distances, tirer une remorque ou est âgé. Prudence toutefois: les vélos électriques font partie des moyens de transport les plus dangereux.

Un accident sur trois tourne mal.

En 2015, 599 conducteurs de vélos électriques ont été impliqués dans des accidents en Suisse. Cela ne semble pas si dramatique. Pourtant, un point nous préoccupe davantage: Un accident sur trois impliquant un vélo électrique se termine par un séjour à l’hôpital, voire par un décès dans 1 cas sur 40. Avec les vélos classiques, on atteint un tel niveau de gravité dans seulement 1 accident sur 4, et l’issue fatale ne concerne qu’1 accident sur 140.

Nouvelle vitesse – nouveaux risques

Au vu de ces chiffres, vous comprendrez aisément pourquoi le port du casque est recommandé pour les vélos électriques roulant jusqu’à 25 km/h, mais obligatoire pour les vélos plus rapide atteignant les 45 km/h. Trois facteurs contribuent à la dangerosité du vélo électrique: Avec un vélo électrique on se déplace plus rapidement qu’avec un vélo normal, ce qui augmente la distance de freinage et la force d’impact. Deuxièmement, les conducteurs automobiles sous-estiment souvent la vitesse des vélos électriques, ce qui peut s’avérer fatal en particulier en cas de dépassement ou de bifurcation. Troisièmement, le vélo électrique attire également des personnes qui ne conduisent que des voitures depuis des années. Ceux-ci doivent donc réapprendre à se comporter comme des usagers «débutants». En outre, ils sont souvent plus en danger que les utilisateurs de vélo traditionnels de par leur forme physique.

Se déplacer en toute sécurité – mode d’emploi

Que peuvent faire les propriétaires de vélos électriques pour éviter les accidents?
  
  • Suivez des formations dédiées aux conducteurs de vélos électriques.
  • Démarrez lentement: lors de votre premier trajet, utilisez la plus petite vitesse et augmentez-la uniquement lorsque vous contrôlez votre vélo dans toutes les conditions de circulation.
  • Jamais sans casque – en effet, il vous protège le plus souvent contre les blessures graves.
  • Assurez-vous d’être bien visible – portez des vêtements clairs et utilisez des bandes réfléchissantes et vos phares même en pleine journée.
  • Conduisez toute en prudence: ne forcez pas la priorité et assurez-vous être toujours vu en conservant le contact visuel.
     
Si vous suivez ces conseils, vous pourrez profiter pleinement de vos déplacements et reviendrez sain et sauf à la maison.

La meilleure couverture pour votre vélo

Chez Zurich, les vélos classiques et vélos électriques roulant jusqu’à 25 km/h sont couverts par l’assurance inventaire du ménage, et contre le vol à l’extérieur le plus souvent jusqu’à 2’000 francs suisses. Les vélos électriques plus rapides requièrent un module supplémentaire. Si vous souhaitez une plus grande protection encore, Zurich propose la Zurich Bike assurance tous risques:
elle couvre tous les vélos en cas de dommages par vol, assure les frais de réparation après accident ou chute jusqu’à hauteur de 12’000 francs suisses et vous apporte une aide sur place 24h/24 en cas de panne.