La protection juridique, un bienfait pour les nerfs – notamment ceux des PME

La protection juridique, un bienfait pour les nerfs – notamment ceux des PME

Pour les propriétaires de PME, il faudrait 48 heures dans une journée. Ils portent toute la responsabilité de leur entreprise et leur charge de travail est importante. Peut encore s’estimer heureux celui qui n’a pas à démêler de questions d’ordre juridique. Voici cinq exemples pour montrer l’importance de la protection juridique pour les entrepreneurs:

Le bon personnel coûte cher

Un conseiller indépendant a recruté un jeune économiste d’entreprise dynamique. Le nouveau collaborateur se donne à fond et, tous les jours, il reste au bureau jusque tard le soir. Son chef est content jusqu’à ce que l’économiste d’entreprise motivé lui présente soudain une demande de paiement de ses heures supplémentaires à hauteur de 25’000 francs suisses. Sans rien dire, il a noté ses heures supplémentaires et, à présent, il les facture à un taux horaire juteux avec supplément de 25%. Ces heures supplémentaires doivent-elles effectivement être payées?

Une moissonneuse-batteuse qui dysfonctionne

Un agriculteur a investi dans une moissonneuse-batteuse moderne. Au début, tout le monde est content. Mais au bout de quelques mois, la machine dysfonctionne, s’arrête de fonctionner en plein milieu du champ ou met en route le mauvais programme de moissonnage. Le fabricant décline toute responsabilité et reproche à l’agriculteur une mauvaise utilisation. L’agriculteur est très déçu et est très inquiet. Car il ne peut se permettre ni une réparation coûteuse ni l’achat d’une nouvelle moissonneuse-batteuse. Qui va l’aider à présent à rentrer sa moisson?

Opposition contre un gymnase

Enfin! Depuis des années, dans une petite commune, les discussions tournent autour du vieux gymnase. Dorénavant, la construction d’un nouveau bâtiment a été décidée en conseil municipal et les fonds ont été accordés. Mais deux habitants sont contre ce projet car le gymnase les priverait à l’avenir de leur vue sur les montagnes. Ils annoncent leur opposition et lancent des menaces: «Nous passerons par toutes les instances.» Qui soutient la petite commune? 

Un médecin perd son cabinet

Un dermatologue exerce depuis 15 ans dans son cabinet installé dans un centre commercial. Ses patients apprécient l’emplacement central et les facilités de stationnement. Au moment de la vente du centre commercial, à sa plus grande surprise, il reçoit une résiliation de bail pour ses locaux: la construction de nouveaux lofts urbains a déjà été autorisée – dans trois mois, le médecin doit quitter les locaux de son cabinet. A-t-il une chance de s’opposer à la résiliation ou au minimum de prolonger le bail? 

Un imprimeur sous pression

Une imprimerie a produit en grand tirage un livre photo pour un prix relativement élevé. Mais le donneur d’ordre n’est pas satisfait de la qualité de certaines photos et annonce qu’il ne paiera que la moitié de la facture. Cependant, l’imprimerie avait mis en garde au préalable concernant le problème de la résolution et trouve injuste le comportement du donneur d’ordre. Il n’accepte pas de devoir faire un trait sur la compensation des dépenses importantes qu’il a engagées en matière de charge de travail, de papier et de reliure. Qui lui vient en aide pour lui permettre de récupérer son argent? 

Toujours bien couvert grâce à la protection juridique

La protection juridique est indispensable pour une PME. Auprès de notre partenaire de protection juridique Orion, les clients bénéficient d’un conseil juridique téléphonique gratuit dans tous les domaines juridiques. L’assurance de protection juridique représente vos intérêts et vous aide à obtenir gain de cause. Si vous avez besoin d’un avocat ou souhaitez avoir recours à une médiation, ces frais sont pris en charge. De plus, l’assurance de protection juridique prend en charge vos frais de justice et de procédure ainsi que le paiement d’expertises. Pour les communes, les médecins et les agriculteurs, il existe même des solutions d’assurance spécifiques à leurs branches.