Se marier sans stresser – voici le secret

Se marier sans stresser – voici le secret

Madame Hochheuser, à quoi un couple devrait-il veiller pour que ce soit véritablement «le plus beau jour de sa vie»?

Il serait dommage que le plus beau jour de sa vie se termine le jour du mariage. C’est en effet une étape importante, il faut cependant espérer que les futurs mariés aient encore de nombreux bons moments à partager. En restant réaliste et en revoyant ses exigences à la baisse, on s’ôte une pression certaine pour le grand jour et l’on peut ainsi mieux en profiter.

À ce propos, bien des couples ne profitent que peu de leur propre mariage car ils sont trop absorbés par l’organisation. Comment faire pour empêcher cela?

En termes de préparatifs, les futurs mariés peuvent organiser autant qu’ils le souhaitent. Mais le jour du mariage, il leur faut un maître de cérémonie. Quelqu’un ayant un talent d’organisateur, une expérience en matière de direction et une autorité naturelle. Le jour du mariage, le maître de cérémonie se charge de tout ce qui a trait à l’organisation et déleste ainsi les mariés et les témoins. Ces derniers peuvent alors se concentrer totalement sur le bien-être des mariés.

Si l’on est capable de tout bien organiser soi-même, quel est l’intérêt de faire appel à vous en tant que planificatrice de mariage?

Nombreux sont ceux qui pensent qu’une planificatrice de mariage prend en charge tous les préparatifs du mariage, comme dans un film hollywoodien, et que les futurs mariés n’auraient plus rien à dire. Or il s’agit bien souvent uniquement de les accompagner sur certains points stratégiques importants. Par conséquent, le planificateur du mariage ne coûte pas forcément plusieurs milliers de francs. Pour de nombreux couples, un premier entretien de conseil est déjà très utile. Ils organisent ensuite la plupart des choses eux-mêmes, savent toutefois à quoi ils devront veiller. Ils savent comment aborder la planification et les coûts à escompter.

De nombreuses localités très prisées pour les mariages sont réservées un an voire plus à l’avance le samedi en été; la planification commence généralement par la recherche d’une localité pour la cérémonie de mariage, le vin d’honneur et le repas.

Quels sont les conseils particulièrement précieux pour les futurs mariés?

En tant que planificatrice de mariage de longue date, je connais les défis qui attendent les couples le jour de leur mariage. Mes conseils leur permettront de pouvoir profiter de ce grand jour avec décontraction et de pouvoir aussi passer un peu de temps à deux – sans pour autant laisser les invités seuls pendant des heures. Beaucoup oublient que le jour de leur mariage, ils sont également des hôtes et qu’un bon hôte doit s’assurer que ses invités ne manquent de rien. Une bonne planification faite dans le souci du détail est la garantie que le grand jour reste gravé dans les mémoires comme un événement inoubliable, au bon sens du terme, pour tous les protagonistes.

Qu’est-ce qu’un mariage réussi pour vous?

Pour moi, un mariage est réussi si tous les participants peuvent en profiter pleinement. Les mariés en tête, bien sûr, mais aussi les témoins et tous les invités et prestataires impliqués dans l’organisation du mariage. Ces derniers travaillent en effet mieux lorsque tout a été parfaitement planifié et qu’on leur témoigne de l’estime.

Quel a été pour vous le plus grand défi que vous ayez dû relever jusqu’ici, qu’est-ce qui vous a le plus émue?

Mon plus grand défi a été un mariage filmé pour la télévision. Le challenge était de réussir le grand écart entre une mise en scène recherchée tout en conservant une certaine authenticité. Ici, une parfaite planification et une bonne coordination sur place étaient doublement importantes car les mariés devaient pouvoir profiter de leur mariage malgré la présence permanente des caméras.

Ce qui m’émeut le plus, c’est de sentir la joie et la tristesse réunies. Lorsque par exemple, juste avant un mariage, des proches tombent gravement malades ou décèdent. Beaucoup n’ont alors plus envie de célébrer leur mariage et je considère comme de mon devoir de faire de ce mariage une fête particulièrement réussie dans laquelle ils pourront longtemps puiser de la joie. Le jour du mariage, les larmes peuvent couler car c’est un moment riche en émotions. Je les apprécie moi-même toujours plus.

Si un jour, les mariages ne devaient plus m’émouvoir aux larmes, il serait temps pour moi d’arrêter.

Une dernière question: Pressentez-vous quels sont les couples qui vont durer et ceux qui ne tiendront pas?

Je n’ai reçu qu’une seule fois un message me disant que le couple s’était séparé avec comme commentaire «Tu n’y peux rien». Je reçois en revanche régulièrement des faire-part de naissance. Il y a une chose que je peux dire avec certitude: on peut puiser de l’énergie en se remémorant une magnifique journée et l’on en a parfois besoin pour surmonter le quotidien, qui n’est pas toujours rose. Cela fait aussi partie de la vie.
Yvonne Hochheuser

Yvonne Hochheuser

(*1970) est la présidente de l’association des planificateurs de mariage indépendants de Suisse (VUSH) et travaille comme planificatrice et organisatrice indépendante. Elle a par ailleurs créé une formation sanctionnée par un diplôme de planificateur de mariage.

Assuré en cas d’imprévu

Parfois, les choses ne se déroulent pas comme prévu: Mais que faire lorsqu’au dernier moment, la compagnie maritime dépose le bilan? Ou si le témoin est victime d’un grave accident? Ou encore que le marié doit troquer sa place à l’église contre un lit d’hôpital? Dans ce cas, le mariage doit être repoussé ou annulé. À la déception s’ajoute le dommage financier. Heureusement, grâce à l’assurance mariage, il est possible de limiter les dégâts. Pour 76 francs, on peut assurer un mariage à hauteur de 20’000 francs, et ce jusqu’à un an à l’avance. Si la fête est nettement plus chère, pas de problème: avec une deuxième assurance, il est possible de cumuler 20’000 francs supplémentaires.
Cette assurance peut aussi être offerte, par exemple par le témoin. Même si la future mariée change d’avis ou si le futur marié prend la poudre d’escampette, Zurich rembourse l’argent. Mais attention: l’amour lui-même ne peut pas être assuré.