Un voyage en vue? Quelques conseils...

Un voyage en vue? Quelques conseils...

Un voyage peut vite se transformer en aventure... Quelques conseils pour faire face à l’imprévu.
Que vous soyez un globe-­trotter décontracté ou que la simple réser­vation vous donne des sueurs froides à l’idée de ce qu’il pourrait vous arriver: il vaut mieux toujours bien se pré­parer à un voyage. 

Votre agence de voyages fait faillite

Vous avez acheté votre billet, réservé votre chambre; deux mois plus tard, le voyagiste ou la compagnie aérienne fait faillite. Quels sont vos droits et vos recours possibles? Pour les voyages à forfait, c’est-à-dire comportant au moins deux prestations (p.ex. vol et hébergement, ou hôtel et voiture de location), la législation prévoit un remboursement. Car dans ce cas-là, un fonds de garantie inter­vient. Sur le site web «Garantie de voyage», vous pouvez vérifier si votre voyagiste est affilié au fonds. Les réservations de vols simples, cependant, ne donnent droit à aucune indemnisation: si vous souhaitez vous assurer, vous devez donc souscrire une assurance voyages séparée. Demandez expressément si cette couverture est incluse; en effet, toutes les assurances voyages ne couvrent pas auto­matiquement la faillite des compagnies de transport.

  • Conseil n°1: il peut arriver qu’une agence de voyage ne remplisse pas ses obligations. Si vous voulez être certain de récupérer votre argent en cas de faillite, vérifiez si l’agence est affiliée au fonds de garantie.

Vous souhaitez annuler le voyage vous-même

Parfois, on est obligé d’annuler son voyage: change­ment du niveau de sécurité dans le pays de destination, apparition d’une maladie infectieuse (SRAS, Ébola, Zika...). Si des avertisse­ments avaient déjà été publiés au moment de la réservation (p. ex. par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) ou l’Office fédéral de la santé publique (OFSP)), ni l’agence de voyage, ni l’assurance voyages ne sont tenues de rem­bourser le montant. Si la situation change après la réser­vation, les frais d’annulation seront pris en charge. Par conséquent – et ceci est parti­culièrement vrai pour les personnes qui organisent elles-mêmes leur voyage –, il faut s’informer précisé­ment au préalable sur la destination de ses vacances. Le Départe­ment fédéral des affaires étrangères fournit sur le site www.eda.admin.ch des conseils utiles sur la sécurité et les risques, les mesures de précaution et les conditions d’entrée.

  • Conseil n°2: informez-vous suffisamment à l’avance, auprès de l’ambassade du pays de destination, des règles d’entrée et de séjour. Vous aurez peut-être besoin d’un visa d’entrée ou de transit; certains pays exigent même un visa de sortie.

La chambre ne tient pas ses promesses

Si votre hébergement ne respecte pas les promesses de la brochure ou du site web, n’avalez pas les couleuvres sans réagir! La plupart du temps, une plainte à la réception permet de résoudre les problèmes; on vous attribuera probable­ment une autre chambre ou on vous accordera une réduction. Mais les brochures trop prometteuses ne sont pas le principal problème: de plus en plus, vous pouvez également vous retrouver avec des punaises de lit, en particulier dans les grandes villes. En Allemagne, aux États-Unis et en France également, de plus en plus de voyageurs se plaignent de cette vermine. 

  • Conseil n°3: si un hôtel en Suisse ne tient pas ses promesses, on peut également en appeler à un service de médiation du secteur hôtelier suisse, qui propose un conseil gratuit. 

Un accident à l’étranger

S’il vous arrive un accident à l’étranger, signalez-le immédiate­ment à l’assureur accidents de votre employeur et, le cas échéant, à votre compagnie d’assurance voyages. Les personnes non salariées doivent signaler l’accident à leur caisse maladie. En principe, seuls les traite­ments d’urgence, qui ne peuvent attendre le retour en Suisse, sont couverts par la caisse maladie suisse. Les prestations ne sont prises en charge que si le traite­ment médical à l’étranger est indispensable et qu’un retour en Suisse n’est pas approprié. Le coût des vols de rapatriement n’est couvert par la caisse maladie que si les soins médicaux à l’étranger sont jugés insuffisants.

  • Conseil n°4: informez-vous auprès de votre caisse maladie sur les modalités de prise en charge des traite­ments à l’étranger. Vous aurez peut-être besoin d’une couverture d'assurance supplé­mentaire (p. ex. assurance voyages) pour payer les frais de sauvetage ou de retour.

Vous tombez malade avant ou pendant le voyage

Beaucoup d’agences de voyage proposent une assurance annulation au moment de la réservation. Celle-ci couvre les frais en cas d’annulation du voyage pour cause de maladie, et peut être souscrite séparément pour chaque voyage. En cas de maladie grave à l’étranger, l’assurance de base de la caisse maladie couvre les frais de traite­ment facturés par le médecin ou l’hôpital à l’étranger. Toutefois, ces rembourse­ments sont limités au double du montant qu’aurait coûté le même traite­ment dans votre canton de résidence. Pour l’Europe, cette couverture est généralement suffisante. Aux États-Unis, au Canada, au Japon ou en Australie toutefois, les frais médicaux sont élevés: un traitement peut donc facilement coûter plus de deux fois son prix en Suisse. Or, la caisse maladie ne rembourse pas plus du double. Si vous souhaitez une couverture renforcée, vous devrez souscrire une assurance complémentaire. 

  • Conseil n°5: si vous voyagez à l’étranger plusieurs fois par an, il peut être avantageux de souscrire une assurance voyages annuelle, car cela élimine le besoin de souscrire chaque fois une assurance annulation lors de la réservation. En outre, il est conseillé de vérifier au préalable les frais de traitement pris en charge, afin d’éviter de mauvaises surprises.

Vous avez perdu votre argent, votre portefeuille ou vos valises

En cas de vol, l’argent ne vous sera pas remboursé – pas même avec l’assurance complé­mentaire «vol simple à l’extérieur». Néan­moins, l’assurance inventaire du ménage couvre les objets que vous aviez sur vous (p. ex. appareil photo ou sac à main), généralement jusqu’à hauteur de 2’000 francs. Si vous souhaitez assurer des objets de valeur (p. ex. matériel photo­graphique, collier de diamants), il vaut mieux souscrire une assurance objets de valeur. Chez Zurich, chaque objet peut être assuré individuellement. Afin de permettre le rembourse­ment des objets contenus dans une valise «perdue», il faut pouvoir prouver le contenu de la valise, de préférence en présentant les reçus. Si vous ne les avez plus, prenez en photo le contenu de la valise avant votre départ. Important: Marquez la valise de façon clairement visible (p. ex. au moyen d’un ruban coloré): certains «vols» sont simplement des confusions. En cas de vol de votre passeport, la représentation suisse à l’étranger vous procurera de nouveaux papiers d’identité. Cela prend souvent quelques jours; il est donc judicieux de conserver, séparément, une copie du passeport. En outre, la représentation à l’étranger peut vous accorder un prêt «de dépannage», à rembourser ultérieurement. 

  • Conseil n°6: des vols peuvent également se produire lors des contrôles de sécurité. Aussi, ne placez jamais votre porte­feuille, vos bijoux ou votre montre dans les bacs fournis, mais gardez-les dans vos bagages à main.

Vaccinations pour les pays tropicaux

Si vous voyagez dans des contrées exotiques, informez-vous six mois à l’avance des vaccins nécessaires. Souvent, les vaccinations contre les hépatites A et B sont recommandées. En outre, un vaccin contre la fièvre jaune est également exigé pour entrer dans divers pays. Il doit être inscrit dans le carnet de vaccination international de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Comme il faut souvent attendre plusieurs semaines entre les vaccins, organisez à temps un plan de vaccination avec votre médecin. N’oubliez pas que l’on ne peut se faire vacciner lorsque l’on est malade. Alors, ne prévoyez pas les vaccins à la dernière minute! Sur le site www.safetravel.ch, vous trouverez des informations médicales pour tous les pays.

  • Conseil n°7: vous avez égaré votre votre carnet de vaccination? Le site www.travelclinic.ch, protégé par mot de passe, permet de consulter tous ses vaccins et maladies d’enfance à partir de n’importe quelle connexion internet dans le monde.

À portée de main en cas d’urgence: la trousse de secours

Il est toujours bon d’avoir quelques médica­ments sous la main. En effet, la recherche d’une pharmacie peut gâcher les plans de voyage, et il serait dommage de rater le car ou de perdre une matinée. Surtout s’il ne s’agit que de calmer un coup de soleil ou des piqûres de moustique... Nous conseillons d’emporter en outre des remèdes contre la diarrhée, la nausée, le mal des transports, la fièvre et la douleur. Ne pas oublier des pansements, un désinfectant et une pommade en cas de foulure, et, si vous voyagez avec des enfants, des gouttes pour les yeux et les oreilles. Si vous suivez un traitement médica­menteux de longue durée, notez le nom de la substance active; en effet, le même médica­ment peut porter un nom différent à l’étranger. Attention: placez vos médica­ments importants dans vos bagages à main. Si vous voyagez en voiture, ils seront ainsi protégés de la chaleur du coffre; en avion, ils ne seront pas perdus avec vos bagages.

  • Conseil n°8: si vous voyagez loin de la civilisation ou dans un pays tropical, demandez conseil à un spécialiste de la médecine des voyages.

Check-list pour vos voyages

Avant la réservation:

  • vérifier la situation politique dans le pays visé
  • vérifier quels sont les documents nécessaires (visa)
  • souscrire une assurance voyages

Six mois avant le départ:

  • demander le visa éventuel et vérifier la validité du passeport
  • vérifier vos vaccins
  • régler les affaires d’assurance (protection juridique, frais de traitement)

Trois semaines avant le départ:

  • constituer une trousse de premiers soins et médicaments personnels
  • vérifier votre matériel
  • vérifier vos moyens de paiement et de communication à l’étranger, les faire activer au besoin

Une semaine avant le départ:

  • confier votre itinéraire à un proche
  • arranger la surveillance de votre logement
  • faire une copie de vos documents de voyage et la sauvegarder en ligne, payer les factures, faire retenir votre courrier

La veille du départ:

  • placer vos documents de voyage dans vos bagages à main
  • consulter la météo de votre destination
  • faire vos valises et les étiqueter

Le jour du départ:

  • ne pas laisser traîner d’objets de valeur
  • verrouiller portes et fenêtres
  • débrancher la connexion réseau et téléphonique

Nous vous souhaitons un beau voyage, agréable et plein d’aventures! N’oubliez pas vos documents de voyage... 

 

Plus d’articles

Glamping ou camping?

Dormir au bord de l'eau, en pleine forêt ou dans les montagnes: c'est le rêve des familles et des amoureux de la nature. Mais un peu de luxe, ça ne se refuse pas... Découvrez comment réunir le meilleur des deux mondes!

Votre valise : introuvable?!

La perte d’un bagage est une horreur pour tous les voyageurs : Quelques conseils pour garder votre sang-froid.

Voyager avec des enfants

Pour voyager avec des enfants, il faut des nerfs solides. Des conseils avisés pour un voyage serein – en voiture, en train, en avion...