Conseils d’épargne pour les familles – comment assurer votre prévoyance

Famille avec une tirelire et de l’argent

Conseils d’épargne pour les familles – comment assurer votre prévoyance

En ce qui concerne l’épargne, le fossé entre rêve et réalité est souvent béant, en particulier pour les familles. Nombre d’entre elles se demandent d’ailleurs régulièrement à la fin du mois: «Mais où notre argent a-t-il bien pu passer?»
Avec nos dix conseils d’épargne, vous découvrez comment votre famille peut maîtriser à nouveau son budget et peut-être même mettre de l’argent de côté pour l’avenir.

Conseil d’épargne 1: Suivez l’argent à la trace

Être discipliné n’est pas toujours chose aisée pour vous? Avec votre carte de débit Visa, il serait intéressant de définir des règles claires – vous ne le regretterez pas. La première règle est sans doute la plus importante: établissez une vue d’ensemble de vos dépenses indiquant leur montant, leur finalité et leur date. Celle-ci pourrait vous réserver des surprises étonnantes quant à votre tendance à dépenser de l’argent inutilement parfois. Jeter un œil dans son placard peut aussi conduire à des surprises: avez-vous vraiment besoin de ces 30 pantalons différents? Pour quoi faire?

Conseil d’épargne 2: Maîtrisez les postes budgétaires les plus importants et répartissez votre argent

Une fois que vous avez identifié vos principaux postes budgétaires, vous pouvez définir un budget pour votre famille. La règle 50/30/20 peut être utile: 50% pour les dépenses fixes nécessaires, 30% pour les loisirs et divertissements et 20% pour l’épargne et l’investissement. Les dépenses nécessaires comprennent par exemple les loyers, les impôts, le téléphone et les courses alimentaires. La catégorie «Loisirs et divertissements» comprend notamment les coûts des loisirs, des excursions et des vacances.

Règle: 50 – 30 – 20

Frais fixe et coûts de subsistance  
(frais nécessaires)
Dépenses de plaisir personnel
(coûts incompressibles)
Épargne, investissements
et remboursement de la dette
50% 30% 20%
  • Loyer/hypothèque
  • Électricité, chauffage et eau
  • Assurances
  • Impôts
  • Frais scolaires et de garde d’enfants
  • Téléphone et Internet
  • Abonnements et adhésions
  • Leasing et financements automobiles
  • Alimentation
  • Produits alimentaires
  • Repas et boissons à l’extérieur
  • Shopping
  • Loisirs
  • Cinéma et événements
  • Dépenses plus importantes,
    par exemple l’achat de meubles,
    d’un téléviseur ou de vacances,
  • etc.
  • Épargne et investissements
  • Remboursement des dettes
Vous pouvez potentiellement réaliser des économies dans ce domaine du «divertissement» en particulier. Peut-être avez-vous remarqué que tous les coûts fixes ne le sont pas réellement: peut-être pourriez-vous mettre fin à vos adhésions coûteuses, dénicher un tarif plus avantageux pour votre mobile ou économiser CHF 50 sur vos courses alimentaires chaque semaine en achetant plus judicieusement.

Conseil d’épargne 3: Fixez-vous des objectifs, et donnez-vous les moyens de les atteindre

Quel que soit le domaine dans lequel vous identifiez un potentiel d’économies: dans l’idéal, vous parviendrez à investir 20% de vos revenus disponibles dans votre avenir par le biais du pilier 3a ou 3b, de vos investissements ou de vos assurances vie. Les épargnants malins se fixent des objectifs à court, moyen et long terme. Un objectif d’épargne à court terme pourrait consister à ne commander la traditionnelle «pizza du vendredi» qu’une seule fois par mois afin de louer une maison de vacances estivale pour la famille. L’épargne à moyen terme concerne par exemple l’argent épargné pour acheter une nouvelle voiture. Et l’épargne à long terme porte sur les investissement dans votre prévoyance vieillesse personnelle. Établissez simplement un prélèvement direct sur votre compte à cet effet.

Conseil d’épargne 4: Prévoir les imprévus

Important aussi: vous devez toujours prévoir un «bas de laine» pour vos dépenses inattendues, qu’il s’agisse d’un traitement dentaire coûteux, d’une grosse réparation sur votre voiture ou du remplacement du lave-vaisselle. Cette réserve doit être rapidement disponible et s’élever à environ deux mois de salaire. En effet, les dépenses surprise sont suffisamment énervantes à elles seules, alors autant éviter qu’elles ne vous exposent à des difficultés financières.

Conseil d’épargne 5: Économisez sur votre mobilité

Une voiture ne coûte pas seulement de l’argent à l’achat, l’entretien peut également se révéler coûteux. Il existe sans doute des alternatives telles qu’un vélo électrique plutôt qu’une deuxième voiture pour les petites courses, l’autopartage ou un abonnement général pour toute la famille. Avec la carte Junior des CFF, vos enfants peuvent voyager avec vous gratuitement pendant un an, une offre alléchante pour toutes les familles ou presque. Avec Zurich MyWay, Zurich Suisse propose une assurance auto basée sur l’utilisation. Une appli permet de suivre les coûts à tout moment pour plus de transparence grâce à un décompte au kilomètre près. Et avec l’appli Z Volt, les conducteurs de véhicules électriques peuvent recharger leur véhicule à un prix unitaire fiable dans les plus de 3’000 stations de charge de notre réseau de partenaires dans toute la Suisse.

Conseil d’épargne 6: Des voyages moins chers sans compromis sur le plaisir

Il est aussi possible de réaliser des économies conséquentes lors de voyages et d’excursions: profitez des offres spéciales et réservez vos vols et voyages en train longtemps à l’avance. Les destinations estivales incontournables sont souvent moins chères durant les vacances de printemps et d’automne et elles sont moins fréquentée. Lorsque vous voyagez dans les pays voisins, prêtez également attention aux dates des vacances locales pour les éviter dans la mesure du possible. Vous avez plusieurs enfants? Alors un logement de vacances sera certainement moins cher qu’un hôtel. De plus, vous pourrez préparer vos repas vous-même pour économiser encore plus d’argent. Échanger son appartement ou sa maison peut également valoir la peine. Vous pourrez trouver un logement intéressant à échanger sur les plateformes en ligne spécialisées, voire auprès de votre famille ou de vos amis: que diriez-vous d’échanger votre logement contre l’appartement de votre cousine en Autriche, ou avec votre camarde d’école qui vit en Valais?

Conseil d’épargne 7: Planifiez vos excursions intelligemment

Vous pouvez aussi faire des économies sur vos sorties en famille: de nombreux journaux, associations, banques ou assurances proposent des réductions sur les événements ou les sorties. Identifiez les abonnements annuels qui pourraient être intéressants pour votre famille afin d’éviter de payer vos entrées à chaque fois. Restez à l’affût des journées gratuites dans les musées ou des tarifs réduits au cinéma par exemple. La réussite d’une excursion ne dépend généralement pas de son prix: emportez des sandwichs plutôt que de faire un brunch, prévoyez un pique-nique plutôt qu’un repas au restaurant, privilégiez la baignade aux parcs d’attraction. Lors d’activités familiales, ce qui compte le plus, c’est de passer d’agréables moments ensemble. Et ce sentiment ne s’achète pas, il n’a pas de prix.

Conseil d’épargne 8: Des achats réfléchis

Le conseil le plus précieux à suivre au quotidien pour les familles: évitez les achats spontanés. Ils nous font certes plaisir sur le coup (et encore), mais ils surchargent souvent les penderies, les bibliothèques et les chambres d’enfant d’objets dont on n’a pas vraiment besoin ou qui ne sont pas réellement utiles. N’hésitez pas à acheter des meubles d’occasion de temps à autres. Ils coûtent souvent bien moins cher que des meubles neufs. Organisez un challenge d’économies d’énergie et récompensez la famille lorsque vous constaterez une baisse de vos dépenses d’eau, d’électricité et de chauffage. Établissez un planning pour vos courses hebdomadaires et essayez de ne pas aller au supermarché le ventre vide. Si vos enfants sont avec vous, ne les laissez pas remplir le caddie. Laissez-les peut-être choisir un aliment chacun.

Ne laissez pas l’épargne devenir une corvée, mais faites-en un défi que tout la famille contribuera à relever. Consignez vos réussites et fixez-vous des objectifs, des belles vacances ensemble par exemple.

Conseil d’épargne 9: Exploitez les économies potentielles sur vos assurances

Demandez conseil concernant les rabais spéciaux pour les familles proposés ou non pour votre assurance. Recourez aux rabais de combinaison offerts si vous souscrivez différents produits d’assurance et cherchez à savoir si vous pourriez bénéficier de réductions sur les primes via votre employeur ou en tant que membre d’une association. C’est le cas notamment pour les collaborateurs d’entreprises dont la caisse de pension est gérée par la fondation Vita de Zurich Assurance. Par ailleurs, examinez votre situation d’assurance régulièrement avec un conseiller ou une conseillère peut se révéler intéressant. Votre couverture fait peut-être état de doublons ou souffre de lacunes? Peut-être y a-t-il des éléments de couverture dont vous n’avez plus besoin? Pourriez-vous optimiser vos primes?

Conseil d’épargne 10: Argent de poche: conseils de parents pour la future génération

Permettez à vos enfants d’apprendre à gérer un budget le plus tôt possible en leur octroyant de l’argent de poche. Les tableaux d’argent de poche vous donnent une idée générale des montants à accorder à vos enfants selon leur âge. Donnez-leur de l’argent de poche spontanément et régulièrement. Montrez à votre enfant qu’il peut atteindre différents objectifs avec son argent. Grâce à lui, il peut réaliser ses souhaits, investir, économiser pour concrétiser un rêve bien précis ou en faire don à des personnes dans le besoin. Vos enfants utiliseront éventuellement plusieurs tirelires à cet effet. Laissez vos enfants faire des erreurs de temps en temps et dépenser leur argent sans réfléchir, ils en tireront de précieuses leçons. Si un enfant a dépensé tout son argent de poche et que vous remettez un billet sur la table ou si vous lui accordez une avance, vous ne lui inculquerez pas la discipline financière. Il serait plus futé de réfléchir avec lui à des opportunités de gagner de l’argent, par exemple s’il s’acquitte de corvées spéciales dans la maison ou le jardin par exemple. Sur simosackgeld.ch, vous trouverez des conseils d’autres parents pour que vous puissiez adopter une attitude positive vis-à-vis de l’argent et de bonnes habitudes de dépenses, mais aussi pour être à la page en ce qui concerne l’octroi d’argent de poche.

Des ressources financières disponibles? Voici comment investir votre argent

Vous avez identifié des économies potentielles et souhaitez placer l’argent épargné de façon judicieuse? Chez Zurich, vous bénéficiez de différentes options pour y parvenir. Vous pouvez par exemple souscrire une solution 3a et y verser jusqu’à CHF 6883 pour votre retraite chaque année. Vous pourrez alors déduire le montant total de vos revenus imposables. Vous pouvez épargner dans un dépôt de fonds pour réaliser vos rêves de longue date, un voyage autour du monde ou les études de vos enfants par exemple. Les familles devraient tout particulièrement obtenir des conseils en prévoyance complets afin de couvrir le conjoint et les enfants tout en prévoyant la retraite. Nous serions ravis de vous conseiller.

Plus d’articles

Couple dans une conversation

Réaliser ses rêves grâce à une bonne prévoyance

La vie nous joue parfois des tours – une bonne prévoyance s’adapte à la situation et offre un équilibre parfait entre sécurité et opportunités de rendement en toute flexibilité.
Frau und Mann mit Wolldecke

Mariage ou concubinage: qui est avantagé?

Dès que deux personnes partagent leur table et leur lit, ils vivent en concubinage. Toutefois, un couple de concubins ne profite pas de la même protection légale qu’un couple marié. Nous vous expliquons pourquoi.
Deux femmes regardent un document

Bien prévoir, même à temps partiel

Des enfants ou une carrière? Aujourd’hui, les deux sont possibles – le monde est devenu beaucoup plus souple et le temps partiel s’est largement répandu.