Nos cinq meilleurs conseils pour bien commencer la saison à moto

Nos cinq meilleurs conseils pour bien commencer la saison à moto

La moto est une passion qui n’est malheureusement pas sans danger, c’est pourquoi vous devez vous y préparer et vous protéger efficacement contre tout risque d’accident.

Entraînez votre troisième œil!

Simulez des situations délicates comme la prise de virages ou un arrêt d’urgence devant votre troisième œil avant de commencer à rouler. Dans les sports de vitesse comme le ski ou le bobsleigh, la technique de préparation mentale est très souvent employée: avant de se lancer, on passe en revue tout le trajet dans sa tête, virage après virage; cela permet de visualiser les distances et le timing.

Vêtements de moto: les plus malins se protègent!

Non seulement le casque, mais aussi le reste de la tenue doit offrir une protection: les vêtements de moto doivent protéger le dos, les épaules, les fesses, les hanches et les coudes. Ils baissent considérablement le risque de fractures. Mais, ce n’est pas tout, les genoux, les chevilles et les tibias ont besoin d’une protection rembourrée, car les jambes sont toujours très exposées. C’est pourquoi, nous recommandons vivement des bottes de moto à tige haute qui recouvre la cheville. Autre point important: il faut toujours porter des gants résistant à l’abrasion, même l’été.

Bougez!

Pour faire de la moto, nul n’est besoin d’un gros entraînement. Toutefois, il est important d’être en bonne forme physique et d’avoir la mobilité nécessaire. À moto, ce sont avant tout le cou, les poignets et les doigts qui sont sollicités. Les experts recommandent donc des exercices de renforcement musculaire des cervicales et du dos ainsi qu’un entraînement des doigts, p. ex. avec une balle de tennis, de squash ou anti-stress.

Soyez visible!

Soyez le plus visible possible: grâce à une tenue voyante, riche en contrastes et équipée de protections lumineuses. De plus, la tenue doit être propre afin qu’aucun résidu de saleté ne vienne diminuer la luminosité des protections. Surtout au début de la saison, les automobilistes ne voient pas toujours la fine silhouette des motocyclistes. C’est aussi ce qui explique pourquoi le risque d’accidents à moto est bien plus élevé qu’en voiture, tout motocycliste doit en avoir conscience. Il est également important de toujours allumer les feux de croisement. Ainsi, vous vous assurez d’être vu. De plus, il est tout aussi important de voir que d’être vu. C’est pourquoi, pour rouler en toute sécurité, il est également essentiel d’avoir un casque propre et en bon état avec une visière nette qui s’ouvre et se referme correctement.

Faites attention à vous: grâce à une très bonne protection, vous pourrez profiter à fond de la saison à venir.

Trajets en Europe

Si vous allez parcourir de longs trajets ou prévoyez un voyage au-delà des frontières suisses, vous devez être assuré pour les dépannages à l’étranger. L’assurance dépannage prend en charge les coûts pour un véhicule de remplacement ou un billet de train si votre motocycle ne peut pas être remis en état sur place.

Entretien

Au début de la saison de moto, le deux-roues doit être remis en état. Prenez le temps d’enlever toute la poussière et de contrôler l’état de votre moto. Voici les principaux points à contrôler:

 

  • Batterie: remplacez immédiatement les batteries défectueuses et faites contrôler les batteries par votre garagiste tous les quatre ans.
  • Pneus: contrôlez l’état des pneus, la pression de l’air et la profondeur des rainures (au moins 1,6 mm) non seulement avant le premier trajet, mais aussi régulièrement.
  • Liquides: avant le premier trajet, vérifiez impérativement le niveau d’huile, du liquide de frein et de refroidissement.
  • Éclairage: tous les clignotants et feux (feux de croisement, feux de route, feux de position, feux de stop) fonctionnent-ils? Le klaxon fonctionne-t-il? Remplacez sans tarder les ampoules et les verres défectueux.
  • Freins: assurez-vous que les freins à pied et à main réagissent bien et se relâchent. Sinon, allez chez le garagiste. Contrôlez également la présence de fissures ou de détériorations et de zones non étanches au niveau des conduites de frein.
  • Chaîne: lubrifiez la chaîne et contrôlez sa tension avec la roue arrière.
  • Vignette autoroutière: ne l’oubliez pas quand vous prenez l’autoroute, vous éviterez d’avoir à payer une amende.