L’histoire de notre client Planted: une start-up œuvrant pour la révolution végane en cuisine

Teller mit einem Pouletgericht.

L’histoire de notre client Planted: une start-up œuvrant pour la révolution végane en cuisine

Il ressemble au poulet et il en a le goût. Il contient 24 pour cent de protéines et une bonne dose de fer et de vitamine B12. Le «Planted Chicken» ne se compose pourtant pas de viande, mais de quatre ingrédients: des protéines de pois, des fibres de pois, de l’eau et de l’huile de colza.

La start-up Planted établie à Kemptthal près de Winterthour s’est donnée pour mission d’initier une petite révolution dans les poêles et dans les assiettes. Les quatre fondateurs avaient un objectif: proposer une alternative à la viande naturelle et de qualité, qui ne fasse aucun compromis sur le goût et puisse convaincre même les plus fervents amateurs de viande. Pour atteindre cet objectif, depuis 2019, la start-up créée au sein de l’ETH s’est spécialisée dans la production de textures fibreuses issues de protéines végétales, à l’aide du «procédé d’extrusion». Cela permet d’obtenir des produits dont la texture se rapproche de celle de la viande, mais qui sont 100% véganes et ne contiennent qu'une poignée d’ingrédients naturels.

Une production et une image ultra-modernes

En tant que jeune start-up, Planted recourt aux méthodes de production les plus récentes et elle fait preuve d'innovation dans son interaction avec le client également, en misant fortement sur les moyens de communication numériques. «Les données sont essentielles à nos yeux», souligne Judith Wemmer, membre de la direction. Elle est responsable du développement de produits chez Planted Foods AG. La start-up collecte des données en permanence tout au long du processus de production et possède sa propre boutique en ligne. «La cybersécurité joue un rôle décisif pour nous, nous adoptons une réflexion très préventive», poursuit Judith Wemmer.

Grandir en collaborant ensemble

Le conseiller à la clientèle de Zurich, Stephan Federer, accompagne Planted depuis le premier jour après la création de l’entreprise ou presque: «J'ai vu l’entreprise grandir au fil des années et je suis parfaitement placé pour la comprendre. Je me réjouis de toutes ses réussites comme si j’y avais un peu contribué moi-même.» Lors de la transformation de l’usine à Kemptthal, Stephan Federer s’est rendu sur le chantier auprès des collaborateurs de Planted et a réfléchi avec eux aux risques auxquels l’entreprise est soumise et à la couverture d'assurance nécessaire en conséquence.

Se protéger contre les cyberattaques

Durant le processus de conseil, il est vite apparu que pour Planted, outre les assurances de choses et de patrimoine classiques, une cyberassurance était aussi importante: chez Planted, toutes les machines sont numériques, une cyberattaque pourrait donc vite mettre la production à l’arrêt. De même, le piratage de la boutique en ligne ou du site Internet pourrait avoir de lourdes conséquences, explique Markus Siegle. En tant que responsable des sinistres complexes Choses & Responsabilité civile, il est responsable du thème Cyber dans le cadre des prestations: «Ici, je ne pense pas uniquement aux dommages financiers, mais aux dommages de réputation.»

Coûts du système et conséquences des pertes de données couverts

La solution de cyberassurance couvre vos propres frais de restauration des données et de nettoyage des systèmes ainsi que les dommages en responsabilité civile, lorsque des données sont dérobées par ex. La perte d’exploitation peut également être assurée. La gestion de crise est essentielle dans une entreprise à forte croissance comme Planted, comme l’explique Markus Siegle: «S’il se passe quelque chose, nos sociétés partenaires spécialisées se rendent rapidement auprès du client et des experts sur place l’aident à rétablir l’exploitation au plus vite.» Dans notre monde toujours plus connecté, les experts tablent sur une augmentation des risques de cyberattaque: «Toutes les PME n’ont pas encore pris conscience du fait qu’elles sont exposées à ce risque elles aussi. Je pense qu’à l'avenir, la cyberassurance est amenée à gagner en importance auprès de nos clients.»

Non seulement conseiller, mais aussi fan

En tant que conseiller à la clientèle impliqué de Planted, Stephan Federer est rassuré que l’entreprise ait d’ores et déjà souscrit une cyberassurance. Il a tout intérêt à ce que les rouages tournent bien à titre personnel. En effet, il est non seulement conseiller à la clientèle de Planted, mais c’est aussi un fan des produits de la marque: «Certes, je mange encore parfois de la viande, mais maintenant, on trouve toujours Planted en tant qu’alternative savoureuse dans mon frigo. Je suis fasciné par la philosophie de Planted. C’est vraiment passionnant d'accompagner une start-up aussi innovante vers l'avenir en tant que partenaire d'assurance.»

Nouvelle offre à l’attention des PME: Formation sur la cybersécurité

C’est ici qu’intervient Zurich Suisse: le premier assureur suisse propose non seulement aux entreprises une solution d’assurance spéciale, mais s’engage également dans la prévention. Outre les conseils, l’offre comprendra donc à l’avenir la formation des employés.

Ce programme baptisé «Training sur la sécurité cyber» se compose de six vidéos didactiques et de six modules d’apprentissage associés à quelques questions. Zurich Suisse coopère dans ce cadre avec la société de renommée internationale SoSafe.

Plus d’articles

bon travail d'équipe

Entreprise en feu

Incendie dans une entreprise de peinture du Tessin: elle a pu surmonter la crise grâce à Zurich.
Un blogueuse food cuisine des spaghettis

Une blogueuse food qui voit grand

Anastasia Lammer aime essayer de nouvelles recettes et nous entraîne dans ses voyages culinaires grâce à ses vidéos.
cyber hacker

Cyberattaques: comment vous protéger dès maintenant

Les hackers utilisent de plus en plus le coronavirus pour leurs cyberattaques. Trois experts nous expliquent les principaux risques auxquels s’exposent les PME sur Internet et comment s’en prémunir.