Un vent de folie

L'homme lit un livre avec un enfant

Un vent de folie

Le vent possède de nombreux visages. Il peut prendre l’aspect d’un petit souffle qui vient rafraîchir l’air lorsqu’il fait chaud ou d’une légère brise qui fait avancer les voiliers. Mais quand le vent tourne à la tempête, il a un grand pouvoir de destruction, et notamment en hiver, comme à l’heure actuelle.

C’est en particulier en juillet et en janvier que les tempêtes provoquent de gros dégâts en Suisse, comme le montrent les statistiques que Zurich a établies au fil des années. Les tempêtes sont dues aux différences de pression souvent associées à de fortes dépressions. En météorologie, on qualifie de tempêtes les vents soufflant à plus de 75 km/h. Le secteur des assurances a également adopté cette définition. À partir de 117 km/h, le vent est considéré comme un ouragan. Mais des vents nettement plus forts sont également possibles: l’ouragan Lothar de 1999 a atteint des vitesses jusqu’à 272 km/h. 

Les chercheurs en climatologie et les assureurs savent que le changement climatique augmente la probabilité d’épisodes tempétueux extrêmes. L’étude Sigma 2019 de Swiss Re montre, par exemple, que le nombre de catastrophes naturelles dans le monde a plus que triplé depuis 1970. Les tempêtes sont également en nette hausse. 

Voici comment vous protéger contre une tempête

  • La Suisse compte de plus en plus de personnes tuées par des chutes d’arbres. En cas de tempête, évitez les forêts, les groupes d’arbres, les parcs et les allées, même en voiture.
  • En montagne, le vent souffle généralement beaucoup plus fort que dans les vallées. Avant chaque randonnée, renseignez-vous sur les conditions météorologiques locales. En effet, en montagne, le risque de chute est accru en cas de tempête. Une simple rafale peut vous déséquilibrer.
  • Sur l’eau, les tempêtes sont également très dangereuses. Revenez le plus rapidement possible à terre et évitez les rivages, car ce sont dans ces zones que les vagues peuvent subitement prendre énormément d’amplitude.
  • En ville, les tempêtes peuvent faire voler les objets ou arracher les tuiles des toits. Les pièces fermées sont donc les meilleurs endroits pour se protéger.
  • Maintenez une distance de sécurité avec les pylônes électriques, car le risque est double lorsqu’ils se renversent.
  • Prenez les avis de tempête au sérieux et informez-vous de l’évolution de la météo, par exemple au moyen de l’app de notification de MétéoSuisse.

Voici comment protéger vos biens

  • Vous devez sécuriser, placer dans un endroit protégé du vent ou rentrer dans votre logement tout ce qui n’est pas fixé par clou ou rivet sur votre balcon ou votre terrasse, voire même dans votre jardin: jardinières, meubles de jardin ou objets de décoration.
  • Enroulez les stores pare-soleil, relevez les stores et fermez les portes et les fenêtres.
  • Rentrez, si possible, votre voiture au garage ou garez-la sous son abri et évitez les trajets inutiles. 
  • Si la tempête s’abat plus rapidement que prévu sans vous laisser le temps de ranger toutes vos affaires, pensez que votre vie et votre santé sont plus importantes qu’un pot de fleurs: vous pourrez toujours ranger lorsque la tempête se sera un peu calmée.

Soyez correctement assuré en cas de tempête

Si la tempête détruit votre salon de jardin ou cabosse votre barbecue de luxe, l’assurance inventaire du ménage paie leur remplacement à la valeur à neuf, la franchise s’élevant à 500 francs suisses en cas de dommages naturels. Pour les dommages occasionnés à la maison, comme des tuiles de toit arrachées par exemple, c’est l’assurance dommages naturels/­bâtiment et incendie – obligatoire dans la plupart des cantons – qui rembourse. Si votre voiture a été endommagée, l’assurance casco partielle de l’assurance de véhicules à moteur prend les dommages en charge. Dans le cas où des personnes sont blessées par la tempête, c’est l’assurance-­accidents légale qui s’applique.

AquariuZ

Examinez votre risque personnel

Le radar des dangers naturels vous permet d’examiner le risque des dangers naturels pour vos objets, qu’il s’agisse d’un appartement en location, d’un logement en propriété, ou d’une entreprise. Vous y trouverez aussi dorénavant les risques tremblement de terre, infiltration des surfaces, grêle, tempêtes et coulées de boue. Le radar des dangers naturels vous permet d’examiner le risque des dangers naturels pour vos objets – qu’il s’agisse d’un appartement en location, d’un logement en propriété ou d’une entreprise. Faites l’essai: il vous suffit de saisir l’adresse et de découvrir après quelques clics si votre lieu d’habitation ou de travail est menacé et comment vous pouvez le protéger. Nous vous recommandons en outre de vérifier régulièrement votre couverture d’assurance pour votre habitation, votre mobilier et votre entreprise.

Plus d’articles

Une tempête de grêle.

En cas de pluie de grêle

Les grêlons peuvent causer des dommages dévastateurs en quelques minutes seulement. Leurs victimes: les arbres fruitiers, les vitres et surtout les voitures
Femme dans le forêt avec un paraplue.

Du soleil pour l’âme plutôt que le blues hivernal

Beaucoup de personnes se sentent mélancoliques en hiver où les jours sont souvent sombres. En voici les causes et les solutions proposées.