Ophtalmologues Zoug – AOZ AG: les yeux dans les yeux des patients

Maquettes oculaires

Ophtalmologues Zoug – AOZ AG: les yeux dans les yeux des patients

On dit que les yeux sont les fenêtres de l’âme. La vue est notre sens le plus important. Une mauvaise acuité visuelle nuit à la qualité de vie. Les ophtalmologues de Zoug mettent tout en œuvre pour que leurs patients n’en arrivent pas là.
«Maintenant, regardez droit devant vous.» Sebastian Jäger, spécialiste des maladies oculaires et de la chirurgie ophtalmique est assis en face de sa patiente. Entre eux se trouve un appareil médical avec lequel le médecin examine la rétine. Détendue, la patiente a posé son menton dessus et regarde au loin. Sebastian Jäger explique ce qu’il voit. Aucune raison de s’inquiéter, au final, il faut seulement changer l’ordonnance pour les lunettes.

Les yeux, toute une fascination

Sur la table de la salle de consultation se trouve une reproduction agrandie d’un œil, qui montre son intérieur complexe: iris, pupille, cristallin, corps vitré, etc. L’œil enregistre les stimuli lumineux de l’environnement et les transforme en impulsions nerveuses grâce aux 130 millions de photorécepteurs présents dans la rétine. Les informations sont transmises par les voies optiques au cerveau, où elles sont transformées en une image. Une mauvaise acuité visuelle nuit à la qualité de vie.

Une offre complète dédiée à l’œil

Le cabinet d’ophtalmologie de Zoug se consacre entièrement à la santé des yeux. AOZ est une société qui compte trente collaborateurs et est présente à Zoug, Baar et Rotkreuz. L’équipe propose tous les services médicaux, depuis les examens de la vue jusqu’au traitement médicamenteux ou chirurgical des maladies, en passant par l’ajustement des lunettes. Elle propose également des corrections esthétiques des paupières. 

Identification précoce des maladies

Sebastian Jäger, ophtalmologue, ne considère pas seulement les yeux, mais aussi l’individu dans sa globalité. «Ce que j’aime dans mon travail, c’est le contact personnel», déclare-t-il. Par exemple lors d’un examen élémentaire, lors duquel un ophtalmologue – contrairement à un opticien – évalue la santé globale des yeux. «Plus tôt nous identifions de possibles maladies, plus les possibilités de traitement sont nombreuses», explique-t-il. «C’est la raison pour laquelle je recommande aussi aux personnes qui n’ont pas de problème de vue ou aucun antécédent familial de faire contrôler leur vue la première fois vers 40 ans.»

Une question de confiance

La confiance s’installe dans les relations de longue durée entre le médecin et son patient. La confiance est également importante entre une entreprise et son assurance. Stefan Brügger, dirigeant d’ AOZ, fait confiance à Zurich depuis la création de l’entreprise il y a plus de 20 ans. «Il est essentiel pour nous d’avoir une bonne assurance responsabilité civile professionnelle, qui couvre tous les cas», explique-t-il. «Nous sommes exposés à un risque accru car nous réalisons aussi des interventions chirurgicales.» Par exemple, si une opération ne conduit pas au résultat espéré, un patient peut faire des demandes en dommages-intérêts injustifiées. Dans ce cas, Zurich se tient aux côtés d’AOZ. Nous nous connaissons. «Nous nous sentons bien et en sécurité», déclare Stefan Brügger.

La responsabilité civile professionnelle, indispensable pour pouvoir exercer

En général, l’assurance responsabilité civile professionnelle est obligatoire pour les médecins et certaines autres professions médicales. Elle indemnise les prétentions légales en responsabilité civile qui sont justifiées et celles qui ne le sont pas. «L’assurance responsabilité civile professionnelle pour les professions médicales et de la santé est centrée sur la protection de nos assurés, lorsque des patients soulèvent des prétentions à leur encontre pour des dommages ou des manquements», explique Christian Straube, responsable des assurances responsabilité civile professionnelle chez Zurich Suisse. «Pour cela, nous possédons notre propre équipe de 15 spécialistes de l’assurance et juristes très expérimentés dans le traitement des cas de dommages en responsabilité civile des hôpitaux et médecins.» Ils peuvent également compter sur les conseils d’un vaste de réseau de spécialistes et d’experts. De cette façon, ils garantissent le traitement optimal des cas. «Nos clients doivent se sentir aussi bien chez nous que leurs patients chez eux», souligne Christian Straube.

Pour le bien des patients

En tant que spécialiste, Sebastian Jäger préfère s’occuper de ses patients plutôt que des assurances. Il a une grande responsabilité mais l’assume volontiers. «La plupart du temps, je peux apporter quelque chose de bénéfique aux gens», dit-il en saluant chaleureusement le patient suivant.

Plus d’articles

Femme sur un appareil d’analyse

Les hôpitaux dans le viseur des hackers

Les hôpitaux assument une responsabilité considérable vis-à-vis de leurs patients. Les attaques de hackers peuvent donc être d’autant plus graves pour ces établissements.
Un médecin conseille sa patiente.

La santé est notre bien le plus précieux

Le centre médical Mediquai de Zurich place l’être humain au centre.
Le propriétaire de l’entreprise Weibel devant son garage automobile

Bien protégé grâce à la responsabilité civile entreprise

La responsabilité civile entreprise de Zurich aide ses clients en cas d’erreur, comme l’entreprise autoweibel AG à Aarberg.